Réalité virtuelle, réalité augmentée : quelles différences peut-on faire ?

réalité-augmentée-réalité-virtuelle-filtermaker

Introduction

Depuis les années 90, une nouvelle technologie a fait son apparition : la réalité augmentée et la réalité virtuelle. Tous deux ont pour principe de plonger son utilisateur dans une expérience immersive. Et pourtant, de nombreuses caractéristiques les diffèrent et en font deux concepts à ne pas confondre.

Filtermaker, vous donne donc les éléments clés pour comprendre ces distinctions.

Sommaire

Réalité augmentée et réalité virtuelle : leurs spécificités qui en font leurs différences

La réalité virtuelle : l'immersion dans un autre monde

Par définition, la réalité virtuelle appelée aussi VR place l’utilisateur dans un autre lieu entièrement différent. Autrement dit, ce système va occulter totalement l’environnement dans lequel l’utilisateur se trouve grâce à un casque conçu pour la réalité virtuelle. De ce fait, il est complètement immergé dans un contenu numérique et est donc coupé du monde réel. 

Pour pouvoir bénéficier de cette immersion, de nombreux fabricants sur le marché proposent des outils adaptés : le casque pour PC, le casque dit “autonome”, et le casque « tout-en-un” pour smartphone.

La réalité augmentée : la superposition d'élément numérique

La réalité augmentée, quant à elle, désigne le fait de superposer du contenu numérique au monde réel comme des objets virtuels, ou encore des informations.

En effet, la place dans laquelle se trouve l’utilisateur est recouverte d’une couche de contenu numérique, ce qui fait donc que les éléments peuvent être adaptés à votre environnement. Cependant, contrairement à la réalité virtuelle, l’utilisateur n’est pas isolé de son environnement et n’interagit pas avec le monde réel.

Pour utiliser la réalité augmentée, un simple écran suffit ainsi qu’une application spécifique offrant des capacités de réalité augmentée.

Les possibilités de la réalité augmentée pour les applications en AR sont quasi infinies et peuvent se décliner en de nombreux usages quotidiens capables de changer la vie des utilisateurs. Récemment, IKEA, a décidé d’utiliser cette technologie en proposant à ses clients la visualisation de ses produits chez soi grâce à son application. L’occasion alors pour ses consommateurs de découvrir dans leur habitat le modèle 3D d’un des produits de la marque.

La réalité augmentée peut aussi être utilisé sur les réseaux sociaux, au travers de filtre instagram en incluant notamment des éléments 3D  et personnifié selon vos envies. C’est d’ailleurs, ce que nous proposons chez Filtermaker. Si cela vous intéresse, nous vous invitions à vous rapprocher de l’un de nos experts. 

Le marché de l’AR et VR dans les années à venir :

Des concepts favorisant l’innovation et l’investissement

Concernant le business qui se dégage de cette technologie, il faut avouer que le marché est plus que prometteur. Que ce soit du côté des innovations ou bien du point de vue des investissements.

De plus en plus, de projets, de start-up, et de fabricants se lancent à la recherche de produits liés à la réalité virtuelle. Parmi eux, nous retrouvons les géants du secteur tels que Facebook, Google, Windows qui travaillent plutôt sur des prototypes de casques (Oculus pour Facebook, Daydream pour Google…).  

D’un autre côté, ce sont les start-ups émergentes sur le secteur qui attirent de plus en plus les investisseurs.

Un marché en constante croissance

De nombreuses études montrent aussi que la réalité augmentée et la réalité virtuelle sont en train d’être adoptées par de nombreuses enseignes et sont sur le marché des domaines prenant de l’ampleur. 

En quelques chiffres, selon Lumus Viso“ le marché de la réalité virtuelle et augmentée pourrait atteindre plus de 108 billions de dollars (83 billions pour l’AR et 25 pour le VR) d’ici 2021, soit une augmentation annuelle de 58%”. Une différence s’expliquant par le fait que la réalité augmentée soit plus facile d’accès grâce au smartphone et pourra donc toucher un plus grand nombre d’utilisateurs. 

 Nul ne doute que les technologies VR et AR vont connaître une croissance exponentielle dans les années à venir.

Conclusion

Vous l’aurez donc compris, la différence entre les deux technologiques reste assez mince mais identifiable grâce à leurs caractéristiques spécifiques. 

La réalité augmentée affiche donc des informations dans le champ visuel de l’utilisateur, grâce à des applications utilisant l’appareil du smartphone. 

Alors que la réalité virtuelle plonge l’utilisateur dans un autre monde puisque son champ de vision est complètement recouvert et que les écrans présents dans le casque se charge de représenter un environnement.

 

fr_FRFR