Témoignage de Tom Dessertenne, brand content manager chez Aprilia et Moto Guzzi

La marque Aprilia a été l’un des premiers clients de Filter Maker, il est donc important pour nous de vous partager leur retour.  

Présentation
aprilia-filtermaker
Pourquoi avoir pris la décision de faire un filtre pour votre compte Instagram ?

On a sorti un nouveau modèle de moto en fin d’année 2019 et l’objectif était de parler de cette moto à travers un contenu immersif. Mais l’élément déclencheur était qu’on avait une petite communauté sur Instagram avec seulement 2K d’abonnés en janvier et il fallait qu’on trouve une solution.

Vous aviez déjà une idée précise de ce que vous vouliez comme filtre ?

Non, un de mes collègues m’avait dit que les filtres marchaient plutôt pas mal sur Instagram et on voulait tester quelque chose de différent. J’ai appelé Filter Maker qui m’a proposé quatre briefs différents et j’ai pu sélectionner ce qui correspondait le mieux selon les besoins d’Aprilia.

Est-ce que tu as des chiffres qui montrent une évolution de votre communauté Instagram ?

En janvier 2020 nous étions à 2K d’abonnés sur notre compte Instagram, six mois après le lancement du filtre nous étions à 12K, donc notre communauté a été multiplié par 6. En six mois, le filtre a eu 570 000 impressions (nombre de fois que le filtre a été ouvert) avec plus de 7000 partages.

aprilia-filter-maker
Es-tu certain que l’augmentation du nombre d'abonnés est due au filtre ?

Il y a l’effet nouveauté produit mais à ce moment-là, le produit n’était pas encore vraiment annoncé publiquement. On a pas changé beaucoup de choses dans notre stratégie de communication à part le filtre. On postait le même contenu de manière régulière et mise à part ça je ne vois pas ce qui aurait pu augmenter autant notre communauté.

Comment as-tu connu Filter Maker ?

C’est du bouche à oreille, je viens de La Rochelle et j’avais déjà entendu parler de Filter Maker.

Les filtres peuvent aider toute les entreprises dans tous les domaines. Est-ce que tu es d’accord ?

Oui je suis d’accord, un filtre peut s’adapter pratiquement à tous les secteurs et peut répondre à des objectifs différents. Là, notre objectif était de faire gonfler la communauté et ça a totalement marché. Comme la page Instagram venait tout juste d’être créée, on avait du mal à être visible sur Instagram, et l’idée du filtre s’est montrée très efficace. La réalité augmentée est un outil moderne et nouveau et maintenant sur les réseaux sociaux il est nécessaire de se mettre en avant avec de la nouveauté et du contenu moderne. On a voulu tester et c’est une réussite.

Est-ce que tu penses refaire un autre filtre ?

Bonne question, il est clair que ce filtre nous a prouvé son efficacité et pour un lancement d’un nouveau produit il est idéal. On a fait un filtre pour Aprilia pour résoudre le problème de la taille de notre communauté mais on a le même problème pour Moto Guzzi, Piaggio et Vespa donc oui.

Penses-tu recontacter Filter Maker ?

Bien sûr, ça a été rapide au niveau de l’exécution. Je les ai contactés en leur donnant mes besoins et ils ont été très efficaces. On l’a ensuite mis sur Spark AR et directement après on avait des résultats. L’accompagnement a été très bon, ils ont toujours été à mon écoute et ont su se rendre disponibles dès que j’avais une question. Je l’ai même recommandé à des contacts dans la moto, si je n’avais pas été satisfait du service je ne l’aurai pas fait. J’ai été content du service mais aussi du résultat.

3 mots pour définir Filter Maker ?

             👉🏻   moderne

             👉🏻   ambitieux

             👉🏻   performant