Apple axe sa stratégie sur la réalité augmentée

Tim Cook, le PDG d’Apple a récemment prouvé un grand intérêt vis-à-vis de l’AR et de son avenir.

L’essor de la réalité augmentée pour agrémenter nos échanges...

Cette nouvelle technologie promet d’être de plus en plus utilisée au fil des années. En effet, elle permet d’obtenir plus de conversions pour accroitre la portée commerciale. Cela permet également de rendre les échanges plus riches en donnant plus de possibilités.

Admettons que vous avez un entretien important la semaine prochaine avec beaucoup de données et des explications plutôt complexes. L’utilisation de nouveaux outils AR permettra d’enrichir le dialogue, d’éclairer les arguments évoqués. Cet effort se traduira par un échange plus dynamique et vous aurez plus de chance de convertir.

Alors n’attendez-plus pour intégrer la réalité augmentée à votre site web ou votre application et contactez-nous !

apple-realite-augmentee

Des innovations récurrentes

De nombreuses rumeurs se font entendre sur la possible sortie de nouveaux produits Apple. Tout d’abord, l’entreprise pourrait être en train de développer des lunettes ainsi qu’un casque de réalité virtuelle. Ces innovations dans le domaine digital devraient être commercialisées d’ici 2022 pour les lunettes, et 3 ans plus tard pour le casque, d’après des comptes rendus spécialisés. 

Cependant, il ne faut pas oublier un projet sans nouvelles depuis quelques temps … l’Apple Car ! En effet, ce véhicule électrique autonome devant être développé par le groupe reste un projet dans le silence, éveillant la curiosité sur son avancée. Ce condensé d’innovation est très attendu. 

apple-lunette

Tim Cook a conscience de l’importance de cette technologie !

Au sein de divers interviews, le PDG d’Apple met en avant sa vision de la réalité augmentée. Pour Tim Cook cette thématique est un objectif central sur lequel il faut s’axer. Dans quelques années ces technologies feront partie intégrante des moyens d’actions les plus répandus et les plus appréciés en société. 

De plus, le PDG est resté très flou sur l’ensemble des questions posées sur l’évolution des projets évoqués précédemment.