LE MONDE DES SNEAKERS SE MET AUX NFT

Nike, la grande marque américaine de sportswear a dernièrement sorti les CyptoKicks, ses baskets numériques. D’autres marques de sport investissent également dans les NFT et le métaverse. Mais alors quels sont les enjeux et pourquoi les marques investissent-elles de plus en plus dans cet univers ? Décryptons ensemble !

Les NFT et le métaverse chez Nike

Depuis leur explosion en 2021, les NFT sont devenus très populaires dans de nombreux domaines. Tant dans l’univers de l’art, des jeux vidéo que de la mode, les internautes sont de plus en plus friands des NFT. Nike a justement racheté RTFKT, prononcé “Artéfact”, un jeune studio créant de nombreuses collections de NFT. Ce studio a notamment fait divers partenariats réalisant des avatars 3D divers et toujours plus novateurs les uns que les autres. Le rachat de cette marque de mode digitale témoigne bien la volonté de Nike d’investir dans ce nouvel univers et faire sa place. 

Les NFT fonctionnent de paire avec l’authenticité et la rareté, ce qui correspond parfaitement avec l’univers des baskets. En effet, étant des actifs virtuels de collection, il est courant d’acheter, échanger et vendre des NFT de la même façon que le font les collectionneurs de sneakers. En effet, étant bloqués sur la blockchain, ces titres de propriété sont disponibles en faible quantité afin de créer de l’engouement autour de la paire et un sentiment d’exclusivité lors de son acquisition.  

nft-nike

Sorties en avril 2022, les CryptoKicks sont ces fameuses baskets numériques créées par la marque. Ces éditions limitées sont personnalisables et peuvent ainsi être stylisées au goût de chacun. Vendues à plus de 10 000 $, ces paires de sneakers virtuelles ont trouvé leur public. La marque a également développé son propre métaverse au sein de Roblox, Nikeland, afin que les acheteurs puissent par la suite “essayer” leur CryptoKicks. Cette plateforme est un espace de jeu vidéo gratuit et totalement libre au sein duquel les joueurs peuvent participer à des mini-jeux. Les avatars peuvent notamment être habillés à la guise de chaque utilisateur via la boutique. Des vêtements et chaussures peuvent alors être achetés et notamment la paire de Nike. La marque a voulu proposer une offre complète qualitative. Ainsi, lors de l’achat d’un NFT une boîte nommée “Cryptokick” est reliée à un avatar créé par RTFKT, des avatars développés dans le programme “Clone-X”, afin d’accompagner la boîte. Nike continue donc le développement de sa stratégie digitale notamment via les NFT et le métaverse en créant des divertissements virtuels funs et attractifs. 

Les NFT développés par Adidas

Une autre marque star dans le domaine du sportswear, Adidas, est également présente dans ce nouvel écosystème virtuel partagé. La marque a choisi de mettre en avant la branche lifestyle Adidas Originals. La collection nommée “Into the Metaverse” est composée d’une série limitée de produits numériques proposés dans le métaverse The Sandbox. L’achat de ces NFT permet aux propriétaires d’avoir accès à de nombreux avantages tels que des expériences, des produits ou accessoires virtuels uniques. Ainsi, Adidas souhaite communiquer avec ces membres grâce aux nouvelles technologies innovantes  afin d’apporter de nouvelles possibilités de développement. 

adidas-métaverse

L’arrivée de Décathlon

Les NFT et le métaverse continuent de séduire les acteurs du sport puisque Décathlon a dernièrement mis à l’honneur le football avec une collection de baskets sur la blockchain Tezos (XTZ). Nommé “Kipsta Barrio”, ce projet se focalise sur une gamme de baskets dédiées au Street Football. Cette collection de NFT a notamment été faite en collaboration avec le footballeur français Séan Garnier, une pointure dans le football freestyle. L’objectif était donc de lier chaque paire à un NFT présenté sous forme de “golden ticket” récupérable sur Tezos. De plus, ces NFT sont accompagnés “d’expériences personnalisées et exclusives” : l’idéal pour les fans de football, de NFT et personnes friandes de nouvelles expériences. L’enseigne de sport française marque donc son entrée dans l’univers de la blockchain et des NFT tout en continuant sur sa lancée en alliant expérience numérique et physique. De plus, le groupe reste fidèle à ses engagements en choisissant Tezos comme blockchain notamment pour son engagement environnemental. On a déjà hâte de voir les prochains projets de la marque !

nft-decathlon

Vous souhaitez avoir des informations supplémentaires sur tout sujet lié à la réalité augmentée ? Contactez nous experts