ARCore Geospatial : la nouvelle API de réalité augmentée de Google

Lors du Google I/O présenté le 11 mai et 12 mai 2022, Google a annoncé de nombreuses nouvelles fonctionnalités dont plusieurs qui intègre la réalité augmentée. C’est le cas de ARCore Geospatial API qui va révolutionner le monde de la réalité augmentée.

L’ARCore Geospatial API : du pain béni pour les développeurs

ARCore Geospatial API a été développé grâce à Google Maps qui leur a permis d’analyser les rues, immeubles et espaces dans plus de 87 pays différents. En effet, depuis 2019, la technologie Live View qui alimente Google Maps permet de donner des instructions très précises et offre la possibilité de se faire guider par des flèches intégrées en réalité augmentée. Vous vous en doutez, Google a pu récupérer des données et notamment le service de positionnement visuel (VPS) de milliards d’image provenant de Street View.

Google donne accès à cette API de manière gratuite et disponible pour Android et IOS pour les développeurs qui souhaitent créer des expériences en réalité augmentée immersives et utiles. Ils pourront alors intégrer leur contenu AR précisément par la latitude, longitude et altitude.

Une API performante et immersive pour les utilisateurs

ARCore Geospatial étant une API très précise grâce aux milliards de données enregistrées, il est très clair que l’interaction avec la réalité augmentée sera plus efficace et performante lorsqu’un utilisateur l’utilisera. Cela est rendu possible par le biais d’une comparaison des images de l’environnement dans lesquelles une intelligence artificielle a extrait des billions de points 3D sur les images Street View. Par la suite, tous ces points sont analysés et permettent de calculer la position et l’orientation du smartphone en moins d’une seconde. En résumé, ARCore Geospatial API peut savoir exactement où se trouve une personne (avec son orientation) et faire apparaître le contenu en réalité augmentée exactement ou il doit se situer.

Google a travaillé avec plusieurs partenaires tels que Snapchat, NBA et Lyft afin de développer et améliorer son API et créer des applications diverses pour l’éducation, le divertissement et même les services publics.

C’est le cas des applications de trottinettes en libre service comme Lime et Bird qui ont intégré ARCore Geospatial sur leur application. Cela permet aux utilisateurs de savoir si leur trottinette est bien placée afin d’éviter les problèmes de frictions avec la ville qui en a marre de retrouver des trottinettes mal placées. Cette expérience a été testée à Londres, Paris, Tel Aviv, Bordeaux, Madrid et San Diego.

Un autre exemple de l’utilisation de cette API est l’application de Telstra et Accenture qui s’en servent pour indiquer les spectateurs à trouver leur siège, les stands et les toilettes au Marvel Stadium de Melbourne.

bird application realite augmentee
ARCore Geospatial API Google

Un nouveau monde du possible accessible et prometteur

Afin d’encourager les développeurs et créateurs à réaliser des applications, Google a mis à disposition des applications open source pour les cloner et les modifier selon leurs envies et sont disponibles sur Github. La première application, Balloon Pop, est un jeu dans lequel l’utilisateur doit viser des ballons avec un lance pierre et les faire exploser. Pocket Garden permet de planter des plantes virtuelles dans son quartier et a la particularité d’être connecté avec les autres utilisateurs. Ainsi, vous pouvez admirer les plantations de vos voisins puisque le jardin est communautaire.

C’est une bonne manière de découvrir et d’apprendre le fonctionnement de ARCore Geospatial API qui deviendra un outil très important pour les marques.

balloon pop jeu